L’IMC, une notion à oublier

L’IMC, une notion à oublier

IMC

Une notion à oublier

Définissons d’abord ce qu’est l’IMC, ou indice de masse corporel :

Est défini comme étant le poids divisé par le carré de la taille (exprimé en kg/m²), cet indice estime votre degré d’obésité et permet ainsi d’évaluer les risques pour votre santé. Il est le seul indice validé en 1997 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour évaluer la corpulence d’une personne. La plupart des médecins ou des nutritionnistes utilisent donc aujourd’hui l’IMC pour « juger » votre état de santé.

L’OMS a délimité plusieurs plages chiffrées pour cet IMC, avec leur interprétation :

 
IMC (kg m−2) Interprétation
moins de 16,5 Dénutrition
16,5 à 18,5 Maigreur
18,5 à 25 Poids normal
25 à 30 Surpoids
30 à 35 Obésité modérée
35 à 40 Obésité sévère
40 et plus Obésité morbide ou massive

 

Grille IMC

Pourquoi ne pas utiliser l’IMC

Cet indice a beau être utilisé dans le monde entier, il n’en demeure pas moins qu’il comporte de sérieuses limites, notamment pour les sportifs.

En effet, un sportif aguerri, et encore plus s’il performe à haut niveau, aura dans la plupart des cas une faible masse graisseuse et/ou une grande masse musculaire. Par exemple, un bon coureur à pied aura un taux de masse grasse relativement faible, et un bon basketteur une masse musculaire relativement importante. Cela marche pour tous les sports.

Si ces personnes se reportent à ces tableaux, il y a de grandes chances pour qu’elles soient considérées comme en surpoids (voire obèses) ou en sous poids, alors qu’elles sont évidemment en bonne santé et en pleine forme. A titre personnel, j’ai déjà eu affaire à des médecins qui n’ont pas levé les yeux de leur bureau lors de visites médicales, et qui m’ont dit sans sourciller ni m’observer que je devais perdre du poids à la simple évocation de mon poids et de ma taille.

Michel (1m85 - 120kg) vs Dwayne (1m95 - 125kg)
Michel (1m85 - 120kg) vs Dwayne (1m95 - 125kg)

Prenons l’exemple de ces 2 profil :

  • Michel (1m85 pour 110kg) : IMC = 120 / 1,85² = 32.1
  • Dwayne (1m95 pour 125kg) : IMC = 32.8

Ainsi, et si l’on se fit au seul IMC, pouvons nous raisonnablement dire que Dwayne a l’air d’être en plus mauvaise santé que Michel ?

Quel indicateur utiliser alors ?

  • Taux de masse grasse : Relativement facile à mesurer, il est finalement l’indice le plus important à prendre en compte pour « juger » votre silhouette et votre état de santé. Il a été prouvé que plus votre taux de masse grasse est important, plus vous risquez de développer des maladies chroniques (hypertension artérielle, maladie cardiaques, cholestérol, etc.) Attention toutefois à ne pas le faire descendre trop bas, au risque là aussi de développer d’autres types de maladies.

 

  • Votre propre ressenti : la meilleure solution même si la plus subjective reste finalement votre propre jugement à l’œil. Idéalement couplé à de régulières visites chez un médecin professionnel et accompagné d’un coach sportif, ce n’est finalement que vous qui vous jugerez suffisamment en forme et en bonne santé pour votre niveau d’activité quotidien.
CLOSE

Cum sociis Theme natoque penatibus et magnis dis parturie montes, nascetur ridiculus mus. Curabitur ullamcorper id ultricies nisi.

  • 00 123-456-789
  • office@activia.com
  • 2946 Angus Road, NY
FOLLOW US